LARZAC 2018

Voyage LARZAC du 15 au 17/05/2018.

 

36 participants.

Départ par un temps hivernal sous la pluie et la grisaille. Nous avons trouvé de la neige après Le Puy

Une bonne couche dans les champs.

 

1e regroupement sur l’aire de l’Aveyron (Séverac le Château).

Puis Henri va nous guider jusqu’à La Blaquière pour notre 1ere rando. Nous parcourons le causse sans voir autre chose que des moutons mais sans bergère hélas… et des rochers ruiniformes. Nous pique-niquons dans un cadre qui aurait pu être extraordinaire mais malheureusement sous la brume et l’humidité, il s’agit du chaos dolomitique des Baume et surtout de l’abri troglodytique construit entre le XIVe et XVIe siècle comportant 3 niveaux, en bas les bêtes, 1er la partie habitation et enfin le grenier pour le fourrage. Magnifique.

 

Le lendemain départ pour la Couvertoirade un des plus beaux villages de France fondé par les Templiers et fortifié par les Hospitaliers qui est resté intact depuis le XIIe siècle. Nous le visiterons au retour.

Nous randonnons à nouveau sur le causse et traversons quelques villages typiques très anciens (toits de lauzes, murs de pierres). Nous empruntons également sur quelques kms l’ancienne voie ferrée (ligne Tournemire – Le Vigan) du 19e qui transportait du bois et du plomb argentifère.

Et enfin le point d’orgue de cette journée visite de la Couvertoirade, son château templier, ses ruelles qui nous font voyager dans le temps, et sa belle lavogne. Une lavogne sert d’abreuvoir aux animaux : il s’agit d’un creux naturel étanché par un tapis argileux et pavé sur le pourtour afin que la couche d’argile ne soit pas percée par les onglons des moutons. Le temps est pratiquement le même que la veille.

 

Déjà le dernier jour arrive, les bagages remplissent les coffres. Le groupe se scinde en 2, les « petits » iront avec Jean-Paul faire une rando tranquille mais belle, les « grands » partiront avec Gisèle et Henri pour l’Ermitage St Michel une « balade » assez hard puisque pour 10 kms 570 m de dénivelé mais quel spectacle : les gorges de la Jonte entre Causse Noir et Causse Méjean, époustouflant, un véritable canyon, des falaises ocres de toute beauté, des rochers aux formes bizarres, etc…

Enfin nous atteignons le but de la marche : l’Ermitage quelques pans de murs percés d’ouvertures et de porches, l’ensemble est très romantique accessible à l’aide d‘échelles métalliques et surplombé par un énorme rocher tabulaire. La descente un peu délicate nous fait passer à côté du « champignon » préhistorique en fait un rocher pédonculé. Enfin nous rejoignons notre point de départ Peyreleau où nous dégustons une boisson fraiche bienvenue et c’est le départ on doit à nouveau se retrouver à Severac mais une voiture par ma faute rate la sortie (à ma décharge j’étais encore à l’Ermitage). Cerise sur le gâteau nous avons eu un très beau temps.

 

Finalement on se retrouve tous à Firminy, embrassades, poignées de mains. Rendez-vous pour mercredi ou jeudi.

 

L’hôtel très correct, bonne cuisine, chambres très bien parfaitement insonorisées, seul bémol l’absence d’un salon où l’on aurait pu se retrouver avant et après les repas.

 

En conclusion ces 3 jours nous ont apporté leur lot habituel de découvertes, de merveilles, d’amitié, de rires, etc… Il faut en remercier ceux qui ont contribué à faire de ce séjour une réussite malgré le temps, pour leur organisation sans faille et d’avoir veillé sur nous même sur quelques polissons qui n’en font qu’à leur tête… Bravo et merci à Gisèle, Henri et Jean-Paul.

 

Img 1152

 

Img 1168

 

Img 1194

 

Roland. (Un des polissons)